2013/2014 Maison des Consuls à Caudecoste 47

Maître d’ouvrage public: Commune de Caudecoste

Réhabilitation du clos et couvert de l’ancienne Maison des Consuls, angle Rue des Fîtes et Rue du 19 Mars 62 à Caudecoste 47 220.

Chantier subventionné par le Département du Lot et Garonne et par la Fondation du Patrimoine et supervisé par l’Architecte des Bâtiments de France.

Entreprises:
VICENTINI RESTAURATION. Lot N°1 MACONNERIE
PARREIN Eric. Lot N°2 COUVERTURE
LESTIEUX Jean-Marc. Lot N°3 MENUISERIE
ARTS ET VITRAUX. Lot N°4 VITRAUX
BUFAUMENE SARL. Lot N°5 PEINTURE

Les travaux engagés concernent la remise en état et la sauvegarde de l’enveloppe extérieure d’un bâtiment ancien (XVI°- XVII°siècle) de caractère, propriété de la Commune de Caudecoste.
A ce jour l’utilisation future de ce bâtiment n’est pas arrêtée, l’affectation précise, ERP ou non (avec prise en compte des normes de sécurité et d’accessibilité) est inconnue. les travaux d’aménagement intérieurs feront l’objet d’un projet ultérieur.
Le caractère de l’édifice est tel que les travaux actuels ne prévoient pas de modification des percements existants qui sont à conserver, les travaux intérieurs futurs devront les respecter. Seules les menuiseries en place actuellement vont être remplacées par des dispositifs permettant à la fois de redonner une harmonie certaine à l’ensemble, tout en respectant les normes d’isolation thermiques en vigueur…..
Les menuiseries extérieures existantes disparates (bois en R+1 et Alu en R de C) vont être remplacées par une association de deux menuiseries:
-Une menuiserie extérieure, composée d’un vitrail à l’ancienne, monté sur des chassis minces, posés, en tableaux des fenêtres à meneaux bois, comme à l’origine.
– Une menuiserie bois à grand jour, posée au nu des doublages, en intérieur. Cette menuiserie à double vitrage assurera l’étanchéité à l’air et l’isolation thermique, elle sera invisible de l’extérieur, car masquée par les vitraux.
le type de vitraux et leurs motifs ont été arrêtés en accord avec l’Architecte des Bâtiments de France.
Les couvertures en tuiles de terre cuite à canal anciennes sont conservées y compris leurs débords, avec tuiles d’égout, sans pose de zinguerie.
Les façades sont en briques de terre cuite jointoyées, en partie basse et à pans de bois en R+1 et R+2. Ces façades seront badigeonnées, à la chaux, pour estomper les couleurs actuelles, notamment pour atténuer le rouge des briques et le noir des pans de bois en chêne.